Coucou ! Tu veux voir l’hobbit ?

On pensait le pire derrière nous. Malheureusement, c’était sous-estimer le maître et son potentiel Clinesque. Seulement quatre chapitres, et pourtant ce sont plus de soixantes pages particulièrement éprouvantes que nous décortiquons cette semaine, avec au menu : un bérêt couleur framboise, des montagnes violettes, une petite Corvette rouge, un ciel violet, sept avatars de Prince, un désert violet, trois chaînes en or, de la fumée violette, un combat sans merci et sans grand’chose d’autre d’ailleurs, des Adidas magiques, un loup géant, une femme chauve-souris enragée, et quelques hurlements.

On peut le dire, Ernest aura testé notre patience. Et il en aura même eu raison. Un épisode particulièrement douloureux pour certains de nos chroniqueurs. On pensait se payer une bonne tranche sur le dos de notre auteur préféré, il nous a bien eus. Exsangues, la bave aux lèvres, nous avons bien failli ne jamais nous en relever.

Heureusement notre supplice touche à sa fin. Pour le prochain épisode, nous allons lire du chapitre 26 à l’épilogue intitulé « Continue ? » un titre en force de menace que l’on espère sans lendemain. Et nous en aurons terminé avec Paré Joueur Deux. Pour l’éternité. Avec vous ?

Comme à chaque fois, si nous avons raté un détail crucial tels de vulgaires suXX0rZ, n’hésitez pas à nous le signaler ici même dans les commentaires ou sur notre compte Twitter, ou vous pouvez bien entendu toujours nous rejoindre sur notre Discord !

À dans quinze jours pour cette apothéose, les chassœufs.

La moto de qui, déjà ?
Coucou ! Tu veux voir l'hobbit ?
/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.